Biographie

Biographie

Annabelle Blangier est née en 1989 à Abbeville. Elle réside aujourd’hui à Amiens, la ville de ses études.

Dotée d’une imagination débordante depuis toute petite, elle commence très tôt à inventer des histoires. C’est aussi une fervente lectrice qui aime s’entourer de livres. Ses premières lectures « adultes » ont été les vieux romans de Stephen King, qu’elle allait piquer dans la bibliothèque de ses parents.
Ces romans l’ont passionnée jusqu’à lui donner l’envie d’écrire « pour de vrai », ce qu’elle a commencé à faire dès l’âge de 15 ans, lorsqu’elle s’est vue offerte son premier ordinateur et qu’elle a découvert les joies de l’écriture au clavier : plus de crampes de poignets et, enfin, la possibilité de noter tout ce qui lui passait par la tête avant que cela ne se perde à nouveau dans les méandres de son imaginaire.

Suivront de longues années à perfectionner une plume qui se bornait au départ à mimer le style de ses auteurs favoris.

Après avoir écrit de nombreuses histoires pas vraiment lisibles, mais qui eurent le mérite d’aiguiser un style plus personnel et d’entraîner son imaginaire, Annabelle se lance dans le délicat parcours de la recherche d’éditeurs.

C’est long, très long, et en attendant, les romans continuent de s’écrire et de s’accumuler sur son disque dur, dans l’espoir de trouver un jour des lecteurs.

En 2015, Annabelle découvre l’existence de l’autopublication, et tente sa chance sur Amazon avec Une dette à payer, un thriller teinté de fantastique. Les critiques sont bonnes, encourageantes. Elle réitère l’expérience quelques mois plus tard avec Kayla.
C’est à cette époque que les choses prennent un nouveau tournant, lorsque son roman suivant est accepté par Rebelle éditions. L’intrus, un thriller, publié en 2017, sera son premier roman édité. Comme le temps de l’édition est long, Annabelle passe le temps et affûte sa plume en écrivant des nouvelles, qu’elle soumet un peu partout. Cela finit par s’avérer payant : Esprits du lac, une nouvelle fantastique, est publiée dans le numéro 45 de la revue québécoise Brins d’éternité en octobre 2016. En novembre de la même année, Démangez-moi, une nouvelle d’horreur, paraît dans le volume trois de l’anthologie Moisson d’épouvante.
Annabelle continue de se consacrer à l’écriture de nouvelles et de romans. Plusieurs autres projets romanesques sont en attente de voir le jour, dont un roman vampirique qui fait déjà l’objet d’un contrat avec un éditeur.